« L’art c'est ce qui résiste. » Gilles Deleuze
« Il faut un théâtre qui ne fasse qu’accroître notre désir d'être, ici et maintenant, vivants. » Jacques Lecoq

Möbius-Band est une compagnie de théâtre implantée à Tours en 2011 qui a choisi la metteure en scène Pauline Bourse pour imaginer et développer son projet artistique. Amoureuse des mots et des auteur(e)s, curieuse de mettre en chantier les formes théâtrales, adepte de l’écriture de plateau collective, elle travaille le théâtre politique.
Cherchant à créer des écritures théâtrales originales pour chaque spectacle, mettant au centre de son travail la recherche de l’émotion et de la surprise poétique, la compagnie est pluridisciplinaire. Son travail artistique se nourrit également de nombreuses rencontres avec les publics et les amateurs. Auteure, musiciens, chorégraphes, vidéaste, dramaturges, créateurs lumière, costumières, scénographe et, bien sûr, comédiens, collaborent ensemble aux divers projets.

A son image, Möbius-Band cherche à créer du lien et de la circulation : entre les spectacles, les actions de sensibilisation et les lectures, entre les publics et l’équipe artistique, entre les différentes générations et les différentes disciplines. Tout est lié et tout peut se lier, dans un objectif premier et politique de la mise à disposition pour tous de l’art

Logo de Mobius-Band
Le ruban de möbius est un seul objet circulaire qui n’a qu’une seule surface et qu’un seul côté, signe de l’infini, c’est aussi un rouleau de scotch en danois !

Historique-compagnie

2016 – 2017

Une nouvelle création se prépare pour décembre 2017 : Debout sur la terre, une pièce originale écrite par l’autrice Julie Aminthe, pour l’équipe de cinq comédiens.

2014 – 2017

Pendant 3 ans, de 2014 à 2017, la compagnie collabore avec le service culturel de l’Université François Rabelais de Tours : Pauline Bourse est nommée directrice de la troupe du Théâtre Universitaire, pour laquelle elle met en scène Sainte Jeanne des abattoirs de B. Brecht en 2015, N.I.N.A de Julie Aminthe en 2016 et La Nuit des Rois de Shakespeare en 2017.

2015

Elle crée pour la première fois la mise en scène d’un texte écrit pour le théâtre, en direction du jeune public, Mon frère, ma princesse de Catherine Zambon.

2013

La compagnie s’engage dans un projet qui affirme son intérêt pour le théâtre politique et pour l’écriture de plateau : Bataille sur le grand fleuve. Cette pièce, tant poétique qu’historique, dissèque la question de la colonisation française en Afrique noire.

2012

En janvier, est créée l’adaptation du roman Miroirs noirs d’Arno Schmidt et débute un projet de lectures régulières de textes dramatiques contemporains, avec la maison d’édition Quartett. Elle souhaite ainsi partager avec le public sa curiosité pour les écritures contemporaines.

2011

En adaptant pour la scène Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, Pauline trace l’une des lignes de force qui caractériseront son travail par la suite : une collaboration pluridisciplinaire sur le plateau, qui mêle théâtre, musique et danse.

 

Abécédaire de la compagnie
Möbius-Band est membre fondateur du collectif La Grande Régie qui regroupe sept compagnies tourangelles de théâtre de plateau avec Avant je voulais changer le monde, Jubjotée, Pih-Poh, Théâtre des trois clous, la compagnie 21, Théâtre du Sous-sol. Ce collectif mutualise des informations, des ressources, du matériel, et s’inscrit dans une démarche de réflexion sur la culture en région Centre-Val de Loire et sur de nouvelles façons de travailler, en coopération bienveillante avec les institutions et les programmateurs.